Vernis à ongles semi-permanent: est-ce vraiment mauvais pour la santé?


Le vernis semi-permanent est un produit lancé sur le marché des cosmétiques en 2010. Il n’y a plus de salon de beauté et d’esthéticienne proposant une manucure classique. Après tout, ceux qui ont essayé ce type de vernis à ongles ou une reconstruction en gel reviendront à peine en arrière.

Les avantages du vernis à ongles semi-permanent sont multiples. La durée est considérablement plus longue que les traditionnelles, d’environ 3 semaines, et les couleurs sont vraiment vives et compactes.

De plus, il n’est pas nécessaire de se rendre dans un institut de beauté, car le kit peut également être acheté dans des magasins spécialisés auprès de particuliers.

Malgré de nombreux points en faveur, l’application de vernis à ongles semi-permanent peut aussi avoir quelques inconvénients. Une étape incontournable est celle du séchage avec une lampe UV, connue pour sa dangerosité. De plus, même les solvants chimiques et les composants des glaçures peuvent provoquer des réactions allergiques. Donc, le semi-permanent est vraiment aussi sûr que vous le pensez ou serait-il préférable de l’éviter?

Voyons si les émaux semi-permanents sont vraiment nocifs pour la santé :

4) Qu’est-ce que c’est le vernis Semi-permanent ?

Le vernis à ongles semi-permanent est un juste milieu entre la reconstruction des ongles en gel et le vernis à ongles traditionnel, beaucoup plus difficile à sécher. Contrairement à ce dernier, le produit semi-permanent est un produit photopolymérisable. Cela signifie que pour le séchage nécessite une lampe spécifique aux rayons UV, comme seule exposition à l’air ne suffit pas. L’avantage d’appliquer ce type de vernis à ongles est sa durabilité. En fait, le semi-permanent reste inchangé pendant 2-3 semaines pour les mains et jusqu’à 1 mois si appliqué sur les pieds. De plus, contrairement à la reconstruction des ongles qui doit être pratiquée dans un salon spécialisé par des mains expertes, l’application de vernis semi-permanent peut également se faire à domicile en totale autonomie, en disposant de tous les équipements et produits nécessaires à ce type de manucure.

1) Avis scientifiques

Une étude scientifique récemment publiée dans la revue Jama Dermatology affirme qu’il existe des risques. Certains types de cancer et le vieillissement cutané des mains et des ongles seraient liés à l’exposition aux rayons UV des lampes pour le séchage. En effet, des experts de la Georgia Regents University of Augusta, aux États-Unis, ont mis en évidence comment ces radiations nocives sont capables de pénétrer à l’intérieur de la peau, causant ainsi des dommages à l’ADN des cellules susceptibles de développer des mélanomes. Une autre opinion est celle du scientifique Doug Shoon. Selon lui, les vrais facteurs de risque sont en fait liés à des produits de mauvaise qualité et à une utilisation excessive du produit semi-permanent. Au contraire, selon le dermatologue de l’Université catholique de RomeLeonardo Celleno, le risque le plus concret est celui de rendre l’ongle plus fragile en raison des produits utilisés pour enlever l’émail.

2) Qu’est-ce qui fait vraiment mal?

Surtout, les produits utilisés pour enlever le vernis à ongles semi-permanent sont accusés. Parce que le rayonnement UV émis par la lampe pour durcir l’émail est faible en dosage, ils ont donc une légère probabilité de provoquer des effets cancérigènes. Pour cette raison, les vrais coupables sont les mauvais produits utilisés et le retrait incorrect de l’émail. En fait, la lime utilisée pour retirer le semi-permanent, si elle est mal utilisée, peut provoquer l’écaillage de l’ongle et réduire son épaisseur. De plus, les produits chimiques, comme le formaldéhyde, peuvent provoquer des réactions allergiques à la fois à la peau et à l’ongle. Enfin, même les solvants utilisés pour faciliter la rédaction et le séchage plus rapide de l’émail peuvent endommager la plaque à ongles provoquant également des irritations cutanées gênantes.

3) Prévention

Pour éviter la fragilité de l’ongle et le vieillissement prématuré de la peau, il est important d’adopter des précautions simples chaque fois que vous souhaitez appliquer un vernis semi-permanent. Tout d’abord, vous devez toujours utiliser des produits de bonne qualité et jamais sur des zones irritées ou rouges. De plus, les outils utilisés dans les centres professionnels doivent toujours être stérilisés et emballés individuellement. Appliquez un écran solaire ou portez des gants qui ne laissent que l’ongle découvert pendant le traitement, le risque de vieillissement cutané et de mélanomes diminuera. En général, il est important de ne pas dépasser avec les applications, de préférence une seule fois par mois, et l’exposition consécutive aux rayons du four. De plus, entre une manucure et une autre, il serait bon d’attendre au moins 1 semaine pour que l’ongle respire. Enfin, pour éviter les infections fongiques de l’ongle il est nécessaire de bien les sécher après chaque lavage.